• par (Libraire)
    30 novembre 2020

    La Traque

    " Il ne savait ni où il était, ni où il irait, ni ce qu'il allait faire. Il savait seulement que jamais il ne reverrait ces petits villages monténégrins où il avait connu jadis le bonheur et la souffrance, car, en cet instant, il plongeait ses regards en lui-même comme dans les profondeurs de la nuit et faisait, sans une larme, ses adieux au monde entier. "

    Un homme, malade et bien décidé à se retirer de la fréquentation de la commune humanité, va faire une rencontre décisive au milieu de nulle part. Face à un autre que lui-même, il tourne le dos à ses semblables et commence à courir sans bien savoir pourquoi.

    Ce qui commence comme une simple méprise va alors se transformer en course-poursuite implacable, révélant les plus noirs sentiments et toute la bestialité inhumaine enfouie aux tréfonds des cœurs.

    Ce texte choral qui alterne les points de vue entre poursuivants et poursuivi est une allégorie d'une force bouleversante qui représente l'une de mes plus belles lectures de 2019. Une édition révisée qui intègre la nouvelle tragi-comique La mort de M. Bolouja et une postface très bien renseignée et pertinente d'Emmanuel Laugier.

    Martin

    " Maintenant tout lui semblait à la fois plus beau et plus réel, et il ne lui venait pas un instant à l'esprit que quelqu'un pût lui vouloir du mal."


  • par (Libraire)
    24 mai 2020

    Méprise

    Un homme pris en chasse par deux chasseurs fuit par monts et par vaux monténégrins. En quête de Salut.
    A l'est de l'angoisse. Implacable. Magistral.


  • par (Libraire)
    16 mars 2019

    La bouche pleine de terre, c'est une course effrénée où la haine et la miséricorde côtoient l'absurde, un texte saisissant, une expérience littéraire mémorable, à lire !!!
    Tiphaine


  • par (Libraire)
    16 février 2019

    Un texte à re-découvrir !

    Pour ceux qui croyaient que le réalisme fantastique était l’apanage des sud-américains, ils ont oublié un maître : Branimir Šćepanović ! Quelle beauté, quel talent, quel imaginaire !


  • par (Libraire)
    5 février 2019

    Un livre légendaire enfin à nouveau disponible!

    Deux courses haletantes,
    Celle de l'individu vs la société
    Celle de la société vs l'individu
    "La bouche pleine de terre" est un livre ébouriffant par la simplicité avec laquelle il pose des questions essentielles et par la puissance qu'il véhicule.

    Un roman exceptionnel, injustement méconnu, appelé assurément à devenir un classique.


  • par (Libraire)
    26 janvier 2019

    C'est un court texte, intense, ne ressemblant à aucun autre. C'est une intrigue dépouillée aux mots haletants. C'est le récit d'une course-poursuite absurde et rageuse. C'est un secret transmis entre initiés.