Une terrible délicatesse

Jo Browning Wroe

Les Escales

  • Conseillé par (Libraire)
    15 octobre 2022

    Bouleversant !

    William est sur le point de rentrer dans l’entreprise familiale de Pompes funèbres, mais quand un événement bouleverse sa vie, c’est son passé qui ressurgit.
    Pourquoi William ne parle-t-il plus à sa maman ?
    Pourquoi a-t-il perdu sa voix exceptionnelle ?
    Résilience, pardon, amitié et construction sont au cœur de ce merveilleux roman.

    Isabelle


  • Conseillé par (Libraire)
    15 novembre 2022

    William a 19 ans en 1966 et a choisi de devenir embaumeur comme son père et son oncle avant lui. Appelé en renfort lors d'un tragique accident au Pays de Galles; un terril s'est effondré sur une école, il doit aider à embaumer de nombreuses victimes, surtout des enfants. Cet événement le bouleverse durablement et alors qu'il essaye de construire son avenir, les souvenirs et les traumatismes ressurgissent. Dire que ce roman est génial serait encore sous estimer la beauté de l'écriture, la douceur avec laquelle les personnages sont dépeints et la nostalgie quand vient l'heure de les quitter. Tout dans cet ouvrage est d'Une terrible délicatesse.


  • Conseillé par (Libraire)
    7 novembre 2022

    William a 19 ans en 1966 et a choisi de devenir embaumeur comme son père et son oncle avant lui. Appelé en renfort lors d'un tragique accident au Pays de Galles; un terril s'est effondré sur une école, il doit aider à embaumer de nombreuses victimes, surtout des enfants. Cet événement le bouleverse durablement et alors qu'il essaye de construire son avenir, les souvenirs et les traumatismes ressurgissent. Dire que ce roman est génial serait encore sous estimer la beauté de l'écriture, la douceur avec laquelle les personnages sont dépeints et la nostalgie quand vient l'heure de les quitter. Tout dans cet ouvrage est d'Une terrible délicatesse.


  • Conseillé par
    6 septembre 2022

    Angleterre, chant

    J’ai aimé découvrir le King’s College Choir de Cambridge : de jeunes garçons qui chantent pour les vêpres devant le publique.

    Nous suivons William, qui entre dans le choeur à 10 ans. Un peu tard, mais il est doué et possède une voix exceptionnelle. Il se lie d’amitié avec Martin qui est plutôt du genre à faire les 400 coups.

    J’ai aimé cette plongée dans les années 60 et 70.

    J’ai découvert un peu le travail de thanatopracteur, le soin qu’ils apportent aux défunts.

    Et la première mission de William est de taille, qui intervient lors de la catastrophe d’Aberfan qui a vu un terril ensevelir une école. Le roman s’ouvre sur cette catastrophe et nous suivons ensuite les atermoiements de William et découvrons son enfance par petites touches.

    J’ai suivi d’un oeil assez lointain la vie de William qui n’a pas réussi à me toucher.

    Mais ce roman m’a fait découvrir le magnifique Miserere mei d’Allegri.

    L’image que je retiendrai :

    Outre le traditionnel thé bu à toutes heures du jour et de la nuit, les personnages aiment se retrouver devant un chocolat chaud.


  • Conseillé par
    2 septembre 2022

    Miserere

    Le roman débute par une tragédie en 1966 : un éboulement de terrain ayant enseveli un village anglais tuant une centaine d’enfants. William tout juste diplômé embaumeur se porte volontaire sur ce site.
    L’auteur déroule 17 années de la vie de William qui, après avoir été choriste à Cambridge puis embaumeur à Londres, reste marqué par cette catastrophe et pétri de doutes envers son entourage, traînant une douleur qui le plonge dans la solitude.
    Un roman d’une « terrible délicatesse » qui inculque au lecteur la relation d’embaumeur avec la mort, le pouvoir de la musique. Les portraits qui entourent William sont fouillés et nuancés traversés par l’éducation, les différences, la famille, l’amour, le pardon…. Aussi un hommage aux actes de bravoure et au don de soi face à la détresse humaine.
    Une belle écriture fluide pleine de charité.