Les hauts revenus en France au XXe siècle / inégalités et redistributions, 1901-1998
EAN13
9782757862070
Dimensions
18 x 11 x 2 cm
Poids
566 g

Offres

Ce livre dresse le tableau d’un siècle d’inégalités en France. Contrairement à une idée reçue, l’inégalité des salaires est restée assez stable tout au long du xxe siècle. L’inégalité totale des revenus a, quant à elle, fortement diminué de 1914 à 1945, en raison des chocs subis par les revenus du capital (destructions, inflation, crise des années 1930). La concentration des fortunes et des revenus du capital n’a par la suite jamais retrouvé le niveau astronomique qui était le sien en 1914. La fiscalité progressive a empêché le retour à une société de rentiers. L’ouvrage décrit aussi l’évolution des politiques en matière de redistribution et celle de la perception des inégalités. La question des inégalités apparaît ainsi comme une clé de lecture de l’histoire générale de la France au xxe siècle.Thomas PikettyNé en 1971, directeur d’études à l’EHESS et professeur à l’École d’économie de Paris qu’il a contribué à créer en 2005 et dont il a été le premier directeur. Ancien élève de l’ENS de la rue d’Ulm et docteur en économie, il est spécialiste de l’étude des inégalités dans une perspective historique et comparative. Auteur de plusieurs ouvrages dont Le Capital au xxie siècle (Seuil, 2013), qui a connu une carrière internationale sans précédent, il a reçu en 2002 le prix du meilleur jeune économiste de France et en 2013 le prix Yrjö Jahnsson, décerné par la European Economic Association.
S'identifier pour envoyer des commentaires.