Conseils de lecture

7,40
Conseillé par (Libraire)
24 mars 2024

Une grande autrice, définitivement

Comme disait ma mère, "avec des si on pourrait mettre Paris en bouteille". Brigitte Giraud joue au jeu du "si" avec la perte brutale de l'amour de sa vie. "Si" ce dernier avait pris sa moto, "si" Brigitte n'avait pas souhaité déménager, "si"... Et elle explore son histoire sans pathos, ce n'est pas son genre, mais avec cet indicible manque, des années après, et c'est bouleversant. Alors j'ai été très heureux de voir le prix Goncourt décerné à Brigitte, pour ce roman comme pour tout ce qu'elle a écrit . Oui, je suis un grand fan !
Ronan


Lauren Groff

Points

8,50
Conseillé par (Libraire)
24 mars 2024

Matrix c'est de la bombyx !

Marie est une royale bâtarde qui en plus est absolument disgracieuse. L'avantage c'est qu'au moyen-âge, il existe toujours une abbaye perdue pour planquer les gênantes. Mais Marie est incroyablement intelligente, généreuse, frondeuse, féministe et forte. Elle fait de cette abbaye une communauté faite d'une sororité incroyablement réconfortante. Ce roman est de ceux que vous quittez difficilement, de ceux qui me resteront sans aucun doute. Et j'aimerai tellement qu'il soit lu par des milliers de personnes !
Ronan


21,00
Conseillé par (Libraire)
24 mars 2024

Quand la victime l'a bien mérité !

Soyons d'emblée extrêmement clairs : Hervé Snout est véritable gros con. Il est raciste, misogyne, sûr de ses valeurs et de sa puissance, inutilement dominateur, ceci entre autres traits de caractère véritablement charmants.
Il possède un abattoir qu'il gère comme sa famille : avec violence et poussées caractérielles. Alors sans surprise il finit par lui arriver des bricoles.
Ce roman est un véritable défouloir, qui nous met en totale empathie avec les (nombreuses) victimes de l’existence d'Hervé Snout. C'est 
totalement immoral et complètement drôle et jouissif. J'ai passé un grand moment de lecture !
Ronan


Héloïse d'Ormesson

22,90
Conseillé par (Libraire)
24 mars 2024

L'horloger et l'art de la machination

Jérémie Claes s'est lancé dans un grand roman comme je les adore :
- une intrigue bien sinueuse s'attaquant aux arcanes du pouvoir, 
- des personnages d'une variété et d'une profondeur incroyables,
- une fiction puisant dans l'histoire pour mieux parler de notre monde et de ses dangers (via un certain Trump et ses acolytes de QAnon),
- une petite touche fantastique qui change tout,
Cela faisait très longtemps qu'un roman noir ne m'avait pas emballé à ce point. C'est aussi glaçant que passionnant, et assurément 
un véritable coup de maître.
Ronan


Alexandre Civico

Actes Sud

19,90
Conseillé par (Libraire)
20 mars 2024

Quand le patriarcat prend peur

Dolorès a décidé d'embrasser un parcours sanglant en tuant une dizaine d'hommes. Sa démarche fait école, la peur change de camp. Quand cette dernière est mise en prison les autorités veulent à tout pris éviter le procès. Ils envoient un psy franchement camé pour effectuer une expertise "téléguidée". Mais d'entretiens en entretiens, Dolorès parle de ses motivations. C'est aigu, parfois glaçant, absolument sans compassion ni concession. Et c'est ce qui rend ce texte différent et marquant.

Ronan