La désobéissance éthique
EAN13
9782234063495
ISBN
978-2-234-06349-5
Éditeur
Stock
Date de publication
Collection
Essais - Documents
Nombre de pages
364
Dimensions
13 cm
Poids
409 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La désobéissance éthique

De

Stock

Essais - Documents

Offres

Ils sont enseignants et refusent de ficher, d’évaluer et de stigmatiser leurs élèves. Ils sont conseillers pôle-emploi et déclarent qu’ils ne feront pas de délation. Postiers, ils refusent d’être transformés en épiciers. Électriciens-gaziers, ils défendent le droit à l’énergie en le rétablissant chez les plus démunis. Forestiers, ils s’opposent au massacre des arbres. Magistrats, ils enrayent la machine à appliquer les peines planchers. Hospitaliers, ils veulent encore pouvoir prendre le temps de sourire à leurs patients. Policiers, ils dénoncent et freinent la course folle aux interpellations. Non, ils ne feront pas le sale boulot qu’on exige d’eux, depuis que Nicolas Sarkozy a lancé la plus grande opération de déconstruction des services publics jamais menée depuis leur création à la Libération.
Face à une politique d’asphyxie programmée qui érige en norme la course au chiffre et au rendement, l’évaluation et la compétition, la répression et le fichage, qui menace les droits fondamentaux et la cohésion sociale, de plus en plus de professionnels refusent de voir leurs organismes transformés en machine à faire des actes et du cash, leur métier dénaturé et leur éthique piétinée.
Constatant la souffrance, la perte de sens et la régression qui en résultent aussi bien pour les agents que pour les usagers, ils mettent en oeuvre, seuls ou derrière un syndicat, des stratégies de résistance : désobéissance collective proclamée, opposition souterraine, insoumission, freinage subversif.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

4 juin 2010

Un livre indispensable!

En publiant La désobéissance éthique, son auteur, Elisabeth Weissman ne va pas se faire des amis. Ni dans le monde politique ni dans le monde des médias. Car contrairement à beaucoup de journalistes, qui ont oublié l’essence même de leur ...

Lire la suite