COMMENT LA FRANCE A TUE SES VILLES
EAN13
9782374251875
ISBN
978-2-37425-187-5
Éditeur
Rue de l'échiquier
Date de publication
Collection
ECOPOCHE
Nombre de pages
224
Dimensions
17 x 11 x 1 cm
Poids
150 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Comment La France A Tue Ses Villes

Rue de l'échiquier

Ecopoche

Offres

Des vitrines vides et sombres, des façades aveugles, des stores métalliques baissés. Calais, Agen, Landerneau, Avignon, Lunéville... La crise urbaine ronge les préfectures et sous-préfectures, les détruit de l’intérieur. Les boutiques abandonnées ne constituent que le symptôme le plus flagrant d’un phénomène plus large : la population stagne, les logements sont vacants, le niveau de vie se détériore.
Alors que se passe-t-il ? L’offensive délibérée de la grande distribution, en périphérie, tue les commerces du centre-ville et des quartiers anciens, et sacrifie les emplois de proximité. En outre, les modes de vie sont fortement liés aux modes de déplacement. Partout, la voiture individuelle reste considérée comme une obligation, un dû. Or, parce qu’elle occupe de l’espace et génère bruit et pollution, la motorisation contribue largement à l’asphyxie des villes.
Comment la France peut-elle sauver ses villes ? Aucune solution miraculeuse, mais une série de petits pas, de décisions empreintes de sobriété.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Une rencontre autour de de la gestion des espaces urbains en France
Avec Olivier Razemon
Le , L'Autre Monde

Olivier Razemon est journaliste. Il explore depuis plusieurs années les enjeux de l'urbanisme et des transports en France. Ses essais lient géographie et sociologie pour nous expliquer, en 2016, Comment la la France a tué ses villes. Un essai dénonçant les politiques locales d'urbanisation aux conséquences dramatiques sur les centres ville.

Cette année Olivier Razemon nous revient avec un nouvel opus autour du clivage Paris/Province, villes et banlieues, clivage magnifié par les divers confinements de ces derniers mois. Et comment la France possède le don extraordinaire de concentrer les populations et les centres de décision sur Paris et l'Ile de France. Pourquoi ? Pour qui ?