Florence R.

Éditions Gallmeister

23,70
par (Libraire)
23 juin 2022

Douteux

Ça commence gentiment, notre (future) héroïne Abigail mène une vie paisible, un métier qu'elle aime bien, des parents prévenants, des amis. Ça manquerait pas un peu de mordant tout ça ? Pas de panique, ça va venir ! Alors pas tout de suite car il faut laisser le temps à l'action de faire son œuvre. C'est justement sur ce point là que Peter Swanson maîtrise le rythme à la perfection. Sous des airs anodins, la tension monte gentiment, les doutes s'instillent progressivement jusqu'à ne plus en avoir du tout ! En tout cas côté lecteur car il faudra un peu de temps à notre héroïne avant de comprendre ce qui lui tombe sur la tête. Et c'en est d'autant plus captivant !

Éditions Gallmeister

25,20
par (Libraire)
19 juin 2022

Une certaine mélancolie...

Dans la veine du dernier roman "Cavalier passe ton chemin" paru chez Gallmeister, on retrouve la même ambiance, ce Texas âpre et ces hommes façonnés par le dur labeur. Comme toujours les personnages de Larry McMurtry nous émeuvent - pour certains, ici le trio formé par Gid, Johnny et Molly. Le premier est élevé par un père dur au travail, dont la seule devise semble être "marche ou crève". Propriétaire d'un ranch, il a élevé Gid dans la rudesse, non par sadisme ou autoritarisme forcené mais par devoir.
Johnny quant à lui, est l'antithèse de Gid et pourtant ils s'aiment comme des frères (d'une pudeur telle qu'ils ne se l'avouerons jamais).
Ces deux-là en pincent sévère pour la même femme, la somptueuse Molly.
Comme à chaque fois chez McMurtry, le charme opère dès les premières pages, on se laisse volontiers porter par ce quotidien rude, ces personnages si particuliers et si attachants. Et comment ne pas être sensible à cette (ces) histoires(s) d'amour loin des conventions de l'époque. Ainsi fait - et comme à chaque fois, on referme le livre, ivre de mélancolie.

par (Libraire)
17 juin 2022

Captivant et déchirant

Après "D'amour et de guerre", "D'Audace et de liberté" est le deuxième opus de la grande fresque historique d'Akli Tadjer. On y retrouve son personnage principal, Adam, dans le Paris de l'après-guerre. Il vit désormais avec Elvire, jeune femme juive orpheline, dans la tannerie familiale à Gentilly. Ces deux-là s'aiment d'un amour inconditionnel et font tout ce qu'ils peuvent pour maintenir l'entreprise familiale d'Elvire. Malgré un passé douloureux, ils veulent avancer ensemble, libres. Le sort en décidera autrement.
Une fresque captivante et déchirante dans laquelle Akli Tadjer conte admirablement bien le déracinement et cette impossible renoncement. Adam et Elvire, chacun à leur manière, ne céderont pas, quitte à sacrifier leur amour. Le personnage d'Adam est incroyable de droiture et d'abnégation. Celui d'Elvire émeut.
"D'Audace et de liberté", on ne pouvait pas tomber plus juste.

Gregory Brown

Éditions Gallmeister

23,70
par (Libraire)
3 juin 2022

Beau et sombre

Deux familles unies malgré elle par un passé douloureux vivent non loin l'une de l'autre, près de la rivière Penobscot et de l'Océan Atlantique. Malgré leur rancœur, les deux femmes, Falon Harper et Grace Creel entretiennent une relation cordiale. Pour les deux hommes, Arnoux Ames et Lyman Creel, c'est une autre affaire, une indifférence froide teintée d'une violence sourde les tient en joug. Leurs enfants, quant à eux, ne se côtoient pas plus que ça.
Falon Harper est une femme intransigeante et d'une droiture farouche. Responsable des pages du journal local, "Les Jours Sombres", elle ne baisse jamais la garde et se veut la voix de tous, pour peu qu'elle soit juste. C'est tout naturellement qu'elle respecte et soutient la Nation Penobscot en publiant régulièrement des articles de chefs tribaux.
Elle sera l'un des personnages clés de ce roman, fort et engagé. L'incendie volontaire provoquée par cette jeune indienne Molly va être l'élément déclencheur d'une prise de conscience, de la mainmise des blancs sur un territoire qu'il ne leur appartenait pas. Un territoire qu'ils se sont échinés à dévoyer et à détruire, en polluant la rivière et les terres avoisinantes.
Par ce geste irrévocable, Molly veut réveiller les consciences, œuvrer pour le bien commun. Mais peut-on encore l'entendre ?
Le premier roman de Gregory Brown est à couper le souffle, tant par la beauté de certains passages (ode à la nature et aux légendes amérindiennes) que par l'intelligence du propos. Le conflit larvé opposant Arnoux Ames et Lyman Creel résonne étrangement avec celui qui oppose Molly et ses détracteurs. Ni perdant, ni gagnant, le constat est là, le mal est fait.

Nassim Kezoui

Panseur

22,00
par (Libraire)
2 juin 2022

A l'os

Un premier roman dense, intransigeant dans lequel Nassim Kezoui se penche avec acuité, sur la famille, ses ramifications et ses méandres tortueux. La famille dont il est question ici est la famille Raba. De l'union d'Hakim et de Farah naissent en France trois enfants, Salim, Anwar et Imane. Anwar ne suivra pas la tradition familiale, il fera un pas de côté en se mariant avec Léa, blanche et non musulmane. ​C'est par la voix de leur fils que l'on va découvrir cette famille, la complexité des liens les unissant les uns aux autres. Dans un style direct, sans emphase, Nassim Kezoui analyse à l'os cette famille, tiraillée entre deux cultures. Des questions surgissent - fondamentales, sur la religion, l'éducation, la façon d'appréhender deux cultures distinctes, en faisant fi des préjugés des uns et des autres, la transmission et tout ce qu'elle charrie comme fantasmes et incompréhensions. La construction narrative répond de cette complexité, faites de souvenirs et de va-et-vient entre des événements marquants de l'histoire familiale. L'audace dans la forme n'entache en rien le rythme, soutenu au possible. Un texte étonnant et un auteur à suivre !