Librairie L.

FALALALALA
18,00
par (Libraire)
6 décembre 2019

Richard et les sept naines

Dans la famille Tannenbaum il n'y a que des femmes (ou presque), qui plus est des femmes naines (ou presque) ; car au milieu il y a Richard, 19 ans, 1m98, qui ne se sent plus à sa place dans ce monde miniature qu'il adore pourtant. Ce livre sent bon le pain d'épices et le sucre glace, les Noëls sous la neige et les feux de cheminée, le cœur battant au rythme des grandes joies et petites tragédies de la famille la plus célèbre d'Alsace !

Le Prince charmant, c'est vous !
par (Libraire)
25 avril 2018

La femme parfaite est épuisée

Isabelle Saporta, qui nous avait habitués aux enquêtes de fonds avec des titres comme Vinobusiness et Foutez-nous la paix ! revient cette fois non pas avec un documentaire mais avec un premier roman, Le Prince charmant, c'est vous !
Elle nous raconte l'histoire d'une femme à bout, Shiva, dont le prénom évocateur emprunté au dieu hindou, est paradoxalement symbole de la masculinité. Sous son image de mère et d'épouse parfaite, elle est éreintée par une société patriarcale qui lui en demande toujours plus. Derrière la verve dont elle nous régale dès les premières pages, Isabelle Saporta, qui ne peut renier ses première amours, nous propose presque un reportage sur la condition de la femme.
Des rebondissements tellement tirés par les cheveux qu'ils ne peuvent pas être inventés à des thèmes plus importants et actuels comme la charge mentale, voire les violences obstétricales, Isabelle Saporta n'épargne personne, ni son héroïne, ni les hommes qui l'entourent, de son psy à son mari chômeur professionnel en passant par son meilleur ami gay (ou pas !). Une vraie leçon de féminisme - tardif, c'est vrai.
Un seul regret : c'est presque trop bien écrit, et certains dialogues manquent de naturel du coup.

[titre emprunté à un billet publié sur le blog Poulet Rotique : https://pouletrotique.com/2016/12/29/la-femme-parfaite-est-epuisee/]

Libération

Gallimard Jeunesse

par (Libraire)
6 février 2018

Pardonnez-nous nos offenses

Adam Thorn est un adolescent pas comme les autres... Harcelé sexuellement par un boss lubrique, rejeté implicitement par sa famille ultra chrétienne et conservatrice, définitivement homosexuel, il essaye tant bien que mal d'être amoureux de Linus, le gentil garçon qu'il fréquente, mais l'est peut-être encore d'un garçon qui l'est moins, Enzo. Heureusement, dans cette quête du soi qui n'en finit pas, il est est épaulé par sa meilleure amie, Angela Darlington, qui lui annonce, fatalement, qu'elle va passer la prochaine année scolaire loin de lui, en Europe.
Tandis que son monde s'écroule, l'esprit de Katie, une jeune fille assassinée par son petit-ami tout aussi addict à la meth qu'elle, menace de détruite l'ordre établi de manière bien plus significative, en cherchant à venger sa mort. Le roman prend ici une teinte fantastique qui ne dépassera les frontières de la réalité qu'à la toute fin du récit.
Nos deux protagonistes ne sont pas si différents l'un de l'autre malgré les apparences. Ce qui rapproche Adam et Katie ? La recherche de réponses dans un milieu dans lequel ils ne se sont jamais sentis à leur place, et leur volonté semblable, plus que ça, unique, de s'en défaire, quitte à tout casser (enfin !) sur leur passage. La révolte est inexorable, la chute plus que probable ; quant au pardon, est-il encore possible ?

Libération fait plus que jamais partie de ces romans nécessaires, qui mettent des mots d'une justesse absolue sur les blessures les plus universelles et les plus douloureuses : l'amour, l'amitié et la famille.
Patrick Ness sait de quelle manière toucher profondément son lecteur, et nous livre une oeuvre bouleversante et sublime dont il est impossible de ressortir indemne. Il est cru mais jamais vulgaire, dur mais jamais cruel. C'est le roman d'une journée, celle qui va tout changer, et de deux adolescents brisés, qui vont tout faire pour que tout change, et pour sa sauver, à défaut de sauver le monde.

STABAT MURDER
16,95
par (Libraire)
13 janvier 2018

Mélodie pour un meurtre

Quatre prodiges du piano disparaissent en même temps, un mois avant le concours le plus important de leur vie. Ont-ils fugué ? Ont-ils été enlevés ? Qui leur en veut ?

Un roman qui tient en haleine ! Alliant au départ les scènes avant et pendant la captivité, on commence sans s'en rendre compte l'enquête, qui va mener jusqu'à la révélation finale, impensable. L'auteur ne laisse pour compte aucun protagoniste, même secondaire, et c'est très bien mené ! Les personnages sont criants de justesse, jamais caricaturaux : on a l'impression de les connaître, et on est d'autant plus impatient de savoir ce qui leur est vraiment arrivé.

Quand le monstre naîtra

Nicolas Michel

Talents hauts

16,00
par (Libraire)
13 janvier 2018

Des monstres et des hommes


Lucille est une petite fille sans souci, si ce n'est celui de trouver la prochaine bêtise à faire, quand éclate la guerre. Ses voisins, qu'elle considère comme ses deuxièmes parents, sont chassés parce que Juifs, et on lui annonce l'arrivée inopinée d'un nouvel enfant qu'elle surnomme aussitôt « le monstre ». Le bien et le mal peinent à se distinguer, ses repères se bousculent et elle va devoir grandir en s'en créant de nouveaux.

Quand le monstre naîtra, c'est la Seconde Guerre Mondiale vue à travers le regard d'une enfant aussi rebelle qu'intrépide, que ces événements dépassent ; c'est l'apprentissage de la justice et de la fraternité quand celles-ci sont loin d'être évidentes ; c'est l'Histoire comme vous ne l'avez jamais lue.