Dernier commentaire

Cinq branches de coton noir
par (Libraire)
12 février 2018

cinq branches de coton noir

Mai 1944, trois jeunes soldats américains rêvent de sauver l'Europe et de défendre les valeurs américaines... mais la noirceur de leur peau leur interdit le champs de bataille ! jusqu'au jour où la sœur de l'un d'entre eux découvre l'existence d'un mystérieux drapeau américain, la fameuse bannière étoilée, qui daterait de la Guerre de Sécession et qu'un dignitaire SS se serait arrogée. Nos trois protagonistes vont alors intégrer la fameuse brigade des Monument's men, ces gars qui tentaient de récupérer les œuvres d'art spoliées par les Nazis ; mais leur parachutage se fait en même temps que le Débarquement et leur progression s'avère difficile...

Grâce à un scénario habile et intelligent, les deux auteurs nous montrent la très lente progression des droits des gens de couleurs aux États-Unis depuis la guerre de Sécession jusqu'à nos jours. Cette bande dessinée est certes un récit de guerre mais une guerre bien plus longue que la seconde guerre mondiale. Le dessin fin et pudique de Cuzor ne verse jamais dans le pathos tout en n'omettant rien de la rudesse de cette lutte et de l'horreur des champs de bataille. Une épaisse bande dessinée de près de 170 pages ambitieuse et réussie !